22 juillet 2020 Commentaires fermés

Facebook vous fait vivre dans une bulle sociale

Jeter l’algorithme hors de mon parfum est devenu plus facile lorsque j’ai sollicité l’aide d’autres algorithmes. Je l’ai fait avec un outil appelé Noisify, qui remplit la barre de recherche de Facebook avec des mots aléatoires. Cathy Deng, programmeuse à San Francisco, a construit Noisify après les élections de 2016, alors que les personnes qu’elle connaissait semblaient obsédées par les «bulles filtrantes» politiques. «Cela semble très contraignant de se dire:« Le monde entier existe sur cet axe de gauche contre – D’accord ‘?’ m’a-t-elle dit. « La façon dont je voyais les choses était comme suit: le monde est tellement plus riche que cela. » L’installation de Noisify a suralimenté ma quête de la nouveauté. Cet outil m’a dirigé vers des coins de Facebook qui ressemblent à des mini-vacances issues de l’assaut habituel d’actualités de la vie et d’actualités politiques: pages consacrées aux droits de propriété intellectuelle, articles en vente dans la petite ville du Maryland et le bien-aimé apparemment du XXe siècle l’organiste Virgil Fox. Cette approche de la navigation peut également fonctionner sur d’autres plates-formes de médias sociaux. Crystal Abidin, anthropologue à la recherche sur la culture Internet, explique: «Tous les mois environ, je suis sélectivement un groupe de comptes, parfois liés à un pays, à une population ou à une culture donnée, sur Instagram, dans le but de changer mon flux. »Pour obtenir le même effet sur YouTube, elle regardera des vidéos au hasard. Abidin navigue souvent à des fins de recherche. Elle souhaite pouvoir explorer un large éventail du paysage numérique au lieu d’une partie de celle-ci, que les plates-formes de médias sociaux adaptent à ses caractéristiques personnelles. Elle trouve utile de faire défiler les images sur Instagram avec des hashtags «qui ne sont fondamentalement pas très viables, car ils contiennent trop de messages archivés», comme #japan ou #babies. Elle dit que c’est «déroutant, parfois amusant, mais aussi vraiment effrayant qu’il y ait tellement de choses que je ne pourrais jamais découvrir».

Les commentaires sont fermés.

Fiches pratiques de-confine... |
Journalisme et deontologie |
Arhnimes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mathias Juvé
| Bimbimgreen
| Ventes de celia